Tuesday, September 25, 2018

How do airplanes connect to the Internet at 35,000 feet, and why not all airlines offer this service?

How do airplanes connect to the Internet at 35,000 feet, and why not all airlines offer this service?



"Sorry I missed your email, I was on a plane." This response will not be valid in the years to come. Wi-Fi is becoming faster and cheaper, and many leading airlines have become part of their flight. But how the Wi-Fi network works in airplanes.



To simplify, there are two ways to signal the Internet to access your device at 35,000 feet:

The first method is through land mobile broadband towers

 The first method is through land mobile broadband towers, which send signals up to the aircraft antennas (usually on the base of the fuselage). As you travel, the plane automatically connects signals from the nearest tower, so there is (theoretically at least) Browsing. But if you pass over large areas of water or in particular rough terrain, there may be a communication problem.

Method 2 uses satellite technology.

Method 2 uses satellite technology. The aircraft are connected to satellites in the geostationary orbit (35,786 km above the planet), which transmit and receive signals to the Earth via receivers and transmitters. These are the same satellites that are used in television signals, weather forecasting, and covert military operations.

The reception plate is installed above the roof of the aircraft, and the router is usually installed to spread the wireless signal throughout the aircraft over some windows in a hidden manner, as shown in the following pictures







In both cases, the US has a more sophisticated infrastructure than anywhere else in the world, so US carriers have better (and cheaper) Wi-Fi than those in Europe.

Why is Wi-Fi in flight so slow?

 Technology is evolving rapidly, but it has struggled to keep pace with the evolution of Wi-Fi-guzzling. Back in 2008, when Gogo (then known as Aircell) launched the first on-board Wi-Fi on board the Virgin America, the 3 Mbps connection was suitable for a few computers Portable (video streaming was blocked).

But now, every passenger with at least one device to connect to countless applications, sites and services, there is greater resource pressure. These days, satellite communication is about 12 Mbps, but satellite maintenance and upgrading are expensive - technology is also lagging behind.

Why is Wi-Fi during the trip so expensive?

All this technology does not come cheap. A range of fees - in addition to engineering and maintenance costs - are usually passed on to customers. The price of in-plane communication varies between airlines, although some provide free trials - for example, the first 10 MB on Emirates is free.



Will the Wi-Fi network speed up in the future?


 Yes really. Inmarsat is working with Deutsche Telekom to develop the European Aeronautics Network (EAN), a high-capacity satellite-based Wi-Fi network supported by ground towers, which is a "high reliability broadband air service" throughout Europe.

"More than half of the world's aircraft will be equipped with Wi-Fi during the flight in the next six years," says Inmarsat. "The revenue sector is expected to become $ 1 billion by 2020." At the same time, Jojo boasts a US Wi-Fi network while flying, with a network covering the whole country. It has been criticized for slow download speeds and downloads, but the new 2Ku service updates antennas and satellite services, providing up to 70 Mbps - much faster than your average ground connection.



Comment les avions se connectent-ils à Internet à 35 000 pieds et pourquoi toutes les compagnies aériennes n'offrent-elles pas ce service?



« Désolé, je l'ai manqué votre e-mail, vous êtes dans un avion, » Cette réponse ne sera pas valable dans les années à venir, il a un réseau Wi-Fi est devenu au cours des vols plus rapide, moins cher, et la plupart des grandes compagnies aériennes sont devenus certains de ses avions permet aux clients se connectent à Internet et ils sont sur leurs vols aller. Mais comment fonctionne le réseau Wi-Fi dans les avions.



Pour simplifier, il y a deux façons de signaler à Internet l'accès à votre appareil à 35 000 pieds:

La première façon est à travers les tours de large bande terrestres mobiles,

 La première façon est à travers les tours de large bande terrestres mobiles, qui envoient des signaux jusqu'au plan d'antennes (généralement sur la base du fuselage) .otina Voyage, l'avion se connecter automatiquement des signaux provenant de la tour le plus proche, de sorte qu'il est (au moins en théorie) il n'y a pas d'arrêt dans La navigation. Mais si vous passez sur de grandes étendues d’eau ou sur des terrains accidentés, il peut y avoir un problème de communication.

La méthode 2 utilise la technologie satellite.

La méthode 2 utilise la technologie satellite. satellites d'avions liées à des satellites géostationnaires en orbite (35 786 km au-dessus de la planète), qui envoient et reçoivent des signaux à la terre par l'intermédiaire des récepteurs et émetteurs. Ce sont les mêmes satellites que ceux utilisés dans les signaux de télévision, les prévisions météorologiques et les opérations militaires secrètes.

L'installation de l'antenne de réception sur le toit de l'avion, et sont généralement installés le routeur à déployer Allowaarls dans le plan ci-dessus quelques-unes des fenêtres sont le signal caché, comme le montre les photos suivantes







Dans les deux cas, les États-Unis ont une infrastructure plus développée que partout ailleurs dans le monde E Par conséquent, les compagnies aériennes américaines ont une meilleure offre Wi-Fi (et moins cher) que ceux en Europe, par exemple.

Pourquoi le Wi-Fi en vol est-il si lent?
 La technologie évolue rapidement, mais elle a du mal à suivre l’évolution de la consommation de Wi-Fi. Encore une fois en 2008, quand il a lancé Gogo (la société qui était alors connu Aircell) à bord du même plan de la bande passante premier Wi-Fi est à bord à bord de l'avion Virgin America, la connexion est de 3 Mbps correspondent à un petit nombre d'ordinateurs Portable (le streaming vidéo a été bloqué).

Mais maintenant, chaque passager disposant d'au moins un appareil pour se connecter à d'innombrables applications, sites et services, il y a une plus grande pression sur les ressources. De nos jours, la communication par satellite s’élève à environ 12 Mbps, mais la maintenance et la mise à niveau des satellites sont coûteuses - la technologie est également à la traîne.

Pourquoi le Wi-Fi est-il si cher pendant le voyage?


Toute cette technologie n'est pas bon marché. Une gamme de frais, en plus des coûts d'ingénierie et de maintenance, est généralement répercutée sur les clients. Contactez le prix varie dans le plan entre les compagnies aériennes, bien que certains d'entre eux offrent des essais gratuits - par exemple, les 10 premiers Mo à bord des vols Emirates est gratuit.



Le réseau Wi-Fi va-t-il accélérer à l'avenir?


 Oui en effet Inmarsat Communications Company travaille avec Deutsche Telekom pour le développement du réseau aérien européen (EAN), une grande capacité de réseau par satellite Wi-Fi pris en charge par des tours au sol, qui est « service à large bande et une grande fiabilité dans l'air » dans toute l'Europe.

Inmarsat dit, « sera plus de la moitié des avions du monde équipé d'une connexion Wi-Fi pendant le service de vol au cours des six prochaines années. » "Le secteur des recettes devrait atteindre 1 milliard de dollars d'ici 2020". Dans le même temps, Jojo dispose d'un réseau Wi-Fi américain en vol, avec un réseau couvrant tout le pays. Il a été critiqué pour des vitesses de chargement et de déchargement lent, mais le nouveau service est mis à jour 2KU antennes et services par satellite, qui offre jusqu'à 70 Mbps - beaucoup plus rapide que votre contact moyen sur le terrain.

No comments:

Post a Comment